Recherche et anlayse du projet «FreeSCAN » avec l'Association du Patrimoine Industriel (API)

Pour répondre aux besoins relatifs à la numérisation des archives accumulées depuis des dizaines d'années par les institutions et administrations de notre pays, l'Association du Patrimoine Industriel (API) a initié en collaboration avec la Free IT Foundation le projet FreeSCAN au cours du mois de septembre 2006. Ce projet s'inscrivait dans le cadre d'un projet de réinsertion professionnelle proposé par l'API auprès de l'Etat de Genève.  

Il a été conceptualisé en collaboration avec les professionnels du comité scientifique spécialisés dans les systèmes requis par ce type d'application (vidéo, serveur, application, traitement d'image, ...).

La solution FreeSCAN se présente comme une plateforme technologique de numérisation de documents visant à automatiser la diffusion des contenus numérisés grâce à une application centrale orientée Web qui archive, classifie, structure et gère leur diffusion selon différentes étapes, normes et critères.

Sa principale spécification est d’être formée de postes de numérisation mobiles, facilement transportables, qui communiquent en temps réel par Internet avec un serveur central qui rassemble automatiquement les contenus numérisés sur un portail Web. La numérisation d’ouvrages peut alors être effectuée en simultané par des équipes de travail situées dans différents lieux.

Un système de détection automatique des textes (OCR) couplé avec un système de vérification manuelle permet d’assurer la numérisation efficiente des textes de chaque ouvrage. La vérification manuelle est assurée par les équipes de travail ou bénévoles, en temps réel ou en différé, depuis des outils Web permettant de vérifier et compléter de manière simple les détections de textes réalisées automatiquement par le système OCR. Une fois détectée, la totalité des contenus est alors accessible depuis un moteur de recherche par mots-clés et catégories.

L’archivage des éléments numérisés est réalisé en plusieurs formats tels que TIFF ou PDF. La création d’un identifiant numérique universel pour chaque élément numérisé permet d’assurer une traçabilité totale.

Une plateforme FreeSCAN peut fonctionner de manière locale pour les besoins spécifiques d’archivage d’une entreprise ou peut être utilisée de manière publique sous la forme d’un portail Web accessible à tous. Le nombre de stations mobiles déployées est variable et dépend de l’ampleur du travail de numérisation à réaliser.

Le développement de la technologie FreeSCAN est pour l'instant uniquement assuré par les apports sous « best effort » de la communauté, aucun financement n'a encore pu être engagé. La Free IT Foundation attend les confirmations de l'API pour procéder à la suite du processus de développement.

Numéro fédéral :  CH-660.2.608.005-3
Creative Commons License CC BY-SA